Carnet de Voyage – Inde & Asie du Sud Est

dsc_0462

Cette page résume mon séjour en Inde et Asie du Sud-Est. Veuillez m’excuser pour le style d’écriture très bref, mais mon objectif est de vous partager ce que je vois et vis sur la route.

Notes sur le Vietnam (Janvier 2017)

  • Visites et trajets:
    • Saigon (Ho Chi Minh)
      • Comme la plupart de ces grandes villes en Asie, elles ne sont pas vraiment faites pour les piétons, à cause de la pollution, du bruit et du chaos. Cependant, l’Inde m’a permis d’etre vacciné contre le bruit et le chaos.
      • Bus de Phnom Penh à Saigon.
      • Saigon ou Ho Chi Minh City a été victime de nombreux bombardements donc la plupart des batîments sont modernes. On peut quand même retrouver quelques signes de la colonisation Française, à travers ses grands boulevards, les nombreuses églises et certains batiments (La Poste). Elle était le siège du commandement Américain. La prise par les communistes en avril 1975 (chute de Saigon) marqua la fin du conflit et les vainqueurs debaptisèrent la ville au profit de leur leader Ho Chi Minh.
      • Visites du Palais de la Reunification (pas grand intérêt).
      • Musée de la guerre du Vietnam (super musée) avec une exposition plus récente sur la 4e génération de Vietnamiens qui sont nés de maladies physiques à cause de l’utilisation de  gaz toxiques par les USA.
      • Quartier Chinois.
      • Ben Tanh Market.
      • Bus de Saigon à Nha Trang.
  • Notes historiques et culturelles:
    • Indochine:
      • L’indochine etait un ensemble de provinces qui faisaient partie de l’empire colonial Français. Baptisée en 1905, cette région regroupait le Cambodge, le Laos et le Vietnam. Les regions n’étaient pas administrées de la même manière, ce qui est l’une des raisons du soulèvement. L’autre facteur important réside dans le fait que la France imposait un régime économique et politique très dur aux populations locales. Le sentiment d’aliénation est encore renforcé par la volonté des Français de faire de l’Indochine une colonie d’exploitation sur le plan économique. Paris y prélève des taxes et des impots et se réserve le monopole des commerces stratégiques de l’Opium, de l’alcool, du sel et du riz et méne une exploitation intensive du caoutchouc. Les Vietnamiens rejettent aussi le fort proselytisme des missionnaires chrétiens.
      • A la suite des accords de Genève, le Laos et le Cambodge ont été reconnus indépendants alors que le Vietnam a été divisé en 2 pays distincts de la part et d’autres du 17e parallèle.
    • Guerre du Vietnam (1955 à 1975):
      • Guerre qui a opposé d’une part la République Dé mocratique du Vietnam (Nord) soutenue par le bloc de l’est et de la Chine, et de l’autre part, la République du Vietnam appuyée par l’Australie, USA, Corée du Sud, Thailand et les Philippines.
      • Les USA craignaient “l’effet domino” sur le Vietnam et le reste de l’Asie du Sud Est après que le Cambodge et le Laos soient devenus des pays Communistes. Alors, en 1964, les USA gonflents et inventent une fausse attaque pour permettre au gouvernement de Johnson d’avoir carte blanche sur l’armée auprès du Congrès.
      • C’est la premiere guerre télévisée. Je ne sais pas si les deux sont liés, mais à travers le monde, il y a eu des révoltes menées par le peuple pour que les Américains laissent au peuple Vietnamien le choix de leur destin. Les révoltes étaient aussi présentes aux USA et de nombreux soldats brulèrent leur cartes de soldats pour ne pas partir.propagn
      • Pour le peuple Américain (et le reste du monde), la guerre était et a été injuste, illégale et immorale et accuse l’administration Américaine de l’epoque d’avoir commis des crimes de guerre (“The US bears responsibility for the use of force in Vietnam, and has, therefore committed against that country a crime of aggression, a crime against peace. The US committed a crime of war and also they have tested weapons and gaz prohibited by the laws of war. Some say the US government is guilty of genocide vis-a-vis the Vietnamese people”).
      • Les Américains souhaitaient remettre le nord du Vietnam à l’époque de l’âge de pierre et ont donc tout fait pour tout détruire (100% des centrales électriques, 1500 sur 1600 systèmes d’irrigation ont été détruits, 6.6 million d’hectares ont été contaminés).
      • Pendant et après la guerre, 4.8 million de civils ont été touchés par Agent Orange, et il y aurait eu 3 million de victimes.
      • Même si la guerre s’est terminée en 1975, ils restent des victimes de nos jours, même apres 4 génèrations (images présentées au Musée de Saigon).
      • Après la fin de la guerre et la réunification, il y a eu plus de 2 millions de refugiés en “boat people”, mais la plupart sont morts en mer.agent-organepla
    • Nouvel An Chinois:
      • A lieu le premier jour d’une nouvelle lune, mais tombe toujours entre le 21/01 et le 19/02, et représente le début de “la fête du printemps”.
      • L’idée est que l’on commence l’année sans mauvaise influence.
      • Pre-Nouvel An: Cérémonie d’adieu au dieu du foyer. Pour obtenir sa clémence, les locaux déposent des aliments, plutot collants, comme des bonbons, devant leur propres portraits, en espérant l’empécher de dire du mal.
      • Grand nettoyage de la maison.
      • Le dernier jour, on affiche un peu partout des souhaits sur du papier rouge.
      • A table, on garde des places vides pour ceux qui ne peuvent pas venir.save
  • Annecdotes plus ou moins sympas:
    • Au passage de frontière entre le Cambodge et le Vietnam, le conducteur a placé un billet dans la pile de nos passeports pour que l’agent nous prioritise. Il y avait une vingtaine de casinos du côté Cambodgein – serait-il parce qu’il est interdit de jouer au Vietnam? (En tout cas, c’est interdit au Cambodge).
    • La contrefaçon est un grand secteur ici, sans doute plus grand que la non contrefaçon. La plupart des biens sont vendus dans la rue ou dans des marchés, mais certains sont un peu plus malins que d’autres, et vendent ces mêmes marchandises dans de vraies boutiques en affichant “warehouse”.
    • J’ai pris un repas dans la rue pour 1$ sans vraiment regarder qui dinait, et en fait, il n’y avait que des prostitues qui se remplissaient l’estomac avant une nuit, sand doute bien active.
  • Autres notes:
    • Comme dans tous les pays en développement, on retrouve une grande variété de meéiers qui n’existent plus en Europe. Comme j’avais traité de ce sujet dans d’autres pays, je ne vais pas en reparler mais je confirme qu’en Asie du Sud Est on retrouve une grande palette de métiers, tous aussi precaires, qui ne marchent que dans une “cash economy”.
    • Tous les commercants se préparent pour le Nouvel An Chinois – leur stock est au maximum et déborde dans la rue, et tous les Viétnamiens font du grand nettoyage de leur maison et biens. C’est une tradition.
    • Devant chaque magasin, il y a un agent de securité, mais je ne sais pas à quoi ils servent…à part nourrir une famille? Heuresement qu’ils ont des téléphones portables pour les occuper.

Notes sur le Cambodge (Janvier 2017)

p1030547Note: J’etais entouré de ma famille pour le Cambodge. Quelle chance! Changement de rythme et de confort 😉!

  • Visites et trajets:
    • Siem Reap
      • Introduction sur le site d’Angkor: Angkor est un site archéologique du Cambodge composé d’un ensemble de ruines et d’aménagements hydrauliques (barays, canaux) qui fut une des capitales de l’Empire Khmer, existant approximativement du 9e au 15e siècle. Le site est classé depuis 1992 au patrimoine mondial par l’UNESCO. En superficie, il représente l’équivalent de toutes les cathédrales de France réunit dans une grande forêt. Chaque temple est entouré de douves pour etre protegé (car les Hindous pensent que le monde est plat). La ville aurait été abandonnée il y a 600 ans. C’est intéressant de voir que le détail du bas relief etait moins précis au 16e siecle qu’au 12e car il y avait une moins bonne compréhension de l’hindouisme.
      • On trouve de très nombreux temples et pagodes qui célèbrent ces 2 religions et leurs personnages et histoires sacrées, rendant la lecture des signaux religieux très difficile tellement ceux ci ont été melangés et intégrés dans leur pratique religieuse.
      • Ta Prohm Temple
      • Gate of the AngkorThom Temple
      • Banteay Kdei Temple
      • Phimeanakas Temple
      • Angkor Wat Temple
      • Bayon Temple
      • Baphuon Temple
      • Thommanon Temple
      • Ta Prohm Temple
      • Preah Kor Temple
      • Bakong Temple
      • Gate of Angkor Thom
      • Neak Poan Temple
      • Le Cirque Phare
      • Sessions de massages faites par des aveugles pour la familledsc_0462
    • Tonle Sap
      • Balade en bateau sur le lac pour découvrir les habitations flottantes et les pratiques de vies de cette communauté. Lors de sa crue, le lac envahit les forêts et les champs avoisinants et passe d’une superficie de 2500km2 à 16000km2.
      • Visite du musée de la soie.p1030493
    • Battambang
      • Battambang a su conserver une atmosphère provinciale qui lui confère un certain charme. La plupart des bâtiments sont de style colonial ou traditionnel Cambodgien. Peu d’immeubles dépassent les trois étages et les voitures cohabitent dans les rues avec les charrettes à traction animale.
      • Balade en vélo dans la campagne afin de découvrir certains métiers traditionels (crême de poisson, poisson fumé, bananes séchées…) et de voir un “killing field” des Khmers Rouges.
      • Balade sur un ancien train de bambou (construction clandestine pour faire face au manque de trains officiels).
      • Visite d’une école (Phare):  Ce sont des centaines d’enfants et de jeunes adultes défavorisés à qui on a donné la chance de s’exprimer et de se développer à travers les arts, l’accès à l’éducation et un support social.p1030517
    • Ile de la Soie (Koh Dach)
      • C’est un endroit très preservé qui respire la tranquilité. Appelée aussi île des tisserands, Koh Dach abrite de nombreux métiers à tisser toujours en activité.p1030528
    • Phnom Penh
      • Devenue capitale du Royaume à l’époque de l’Indochine Française, Phnom Penh était surnommée la « Perle de l’Asie » dans les années 1920.
      • En 1975 la population atteignait deux millions. La ville tomba sous la coupe des Khmers Rouges du Kampuchea démocratique le 17 avril, le jour de la nouvelle année Cambodgienne, et fut évacuée de force; ses résidents devaient partir travailler sur des fermes rurales en tant que nouveaux citoyens.
      • La ville connait depuis peu un développement anarchique, ne respectant aucun plan d’urbanisme. La ville a ainsi beaucoup perdu du charme qui la caractérisait.
      • Palais Royal
      • Musee National du Cambodge
      • Musee du Genocide
      • Prison S-21
      • Balade sur le Mekong à la decouverte du peuple Cham (un groupe ethnique présent essentiellement au Cambodge et dans le centre du Vietnam. Il parlait à l’origine la langue cham et est majoritairement musulman).p1030625
    • Kep
      • Visite d’une ferme de poivre pour visualiser et comprendre comment le poivre Kampot pousse.
  • Notes historiques et culturelles:
    • Societe et culture:
      • Le Cambodgien ne fait plus confiance à aucune puissance internationale depuis le 20e siècle car les grandes nations et les pays voisins ont tous un jour décidé quelque chose d’important pour le Cambodge, ce qui a eu des effets néfastes sur son peuple et son économie.
      • La population rurale représente pres de 80% des habitants.

      • Il n’y a pas de classe moyenne, et existent de grandes inégalités.
      • 37% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition.
      • 1 personne sur 5 vit sous le seuil de pauvreté.
      • Dans la culture Khmer, pardonner est très rare.
      • Ils ont peur de mourrir et n’osent pas entreprendre. Les riches ont peur de tout perdre donc ils sont de nature plus croyants. 80% du peuple est croyant.
      • Augmentation du nombre de divorces (les hommes jouent et probleme alcoolisme). C’est la famille du mari qui apporte la dote, et le mariage dure 2 jours, et la femme doit se changer 12 fois la première journée.
      • Les riches Cambodgiens se sentent Chinois.
      • Pour le peuple, le riz c’est la vie, et il est mal vu de parler à table, par risque de gacher un grain de riz. A la campagne, il est fréquent de manger 300kg de riz par an et par personne.
      • L’age moyen est de 23 ans.
      • Il est mal vu de se toucher dans la rue entre un homme et une femme.
      • En moyenne, cela coute 250$ par mois d’eduquer un enfant.
      • 20% de classe moyenne.
      • Grand probleme d’education – c’est un des facteurs qui empêche le développement du pays, avec la corruption. Dans les familles pauvres, il est préférable de travailler au champ ou dans le petit commerce que d’aller étudier. Aussi, les Khmers Rouges ont tué tous les intellectuels. On a tendance à dire qu’un Cambodgein a un niveau de developpement intellectuel qui equivaut à un enfant de 10 ans en Europe.
      • Même s’il est facile de critiquer le niveau de développement du Cambodge, ils ont reussi à faire en 50 ans ce que l’on a fait en 200 ans. Or le pays est vraiment parti de 0 après le génocide et l’occuption par le Vietnam.
      • Le pays n’est plus prêt à faire la guerre.
      • Il y a encore un problème de redistribution des terres – tout avait été nationalisé pendant le reigne des KR (“first come first serve”)
      • Grande entre-aide entre les generations. A la campagne, il n’est pas rare d’avoir 3 générations sous le même toit.
      • Grand fatalisme
    • Politique:
      • “The country is for sale” non pas pour le Cambodge mais contre son propre peuple.
      • Le régime s’apparente de plus en plus à une dictature musclée, contrôlée par le Premier Ministre Hun Sen, au pouvoir depuis 1998.
      • La plupart des hommes politiques sont Vietnamiens (placés après le Génocide et la libération du pays par le Vietnam).
      • Le Cambodge est théoriquement une monarchie constitutionnelle, le roi, officiellement chef de l’État, règne mais ne dirige pas le pays. En effet, le Roi est considéré comme une marionette, et c’est plus dangereux de critiquer le 1er Ministre que de critiquer le Roi.
      • Même si le parti politique actuel est appelé “communiste”,  il n’y a en fait rien de communiste, mais ca légitime l’absence d’opposition.
      • Grand problème de corruption – il n’a qu’a voir en quoi roulent les fonctionnaires et l’armée. Si un business marche bien, il n’est pas rare qu’un membre du gouvernement aille voir l’homme d’affaire pour “toucher” des sous. Selon Transparency International, le pays est classé 150 sur 168.
      • Depuis 2013, il n’est plus légal de protester.
      • En 2018, se dérouleront les prochaines élections. Le parti de l’opposition propose d’augmenter le salaire moyen (220$ par mois), de baisser le coût de l’electricite et de l’eau. Cependant, certains experts disent que même si ses chances de gagner sont grandes, il serait préférable que le parti actuel reste car il controle l’armée. L’ONU accepterait même des trucages aux élections afin d’éviter une guerre civile.
    • Environnement:
      • Problème de déforestation (2% de diminution par an) – cela avait commencé pendant le bombardement des Americains pour éviter que les Vietnamiens se cachent dans la Jungle.
      • Manque d’éducation – comme en Inde, les locaux jettent tout dans la rue
      • Il n’y a pas de politique d’urbanisme ou environnementale donc les villes sont construites sans plan.
    • Histoire:
      • On peut considerer qu’il y a 3 grandes époques: Pre-Angkorienne, Angkorienne, et post-Angkorienne.
      • A partir du 1er siecle, le pays commence à recevoir de l’influence de l’Inde (Ecriture et religion – sans les Castes). Le Cambodge a reçu une influence Indienne alors que le Vietnam a reçu une influence Chinoise.
      • A partir du 14e siecle, le royaume perd en puissance et connait un declin (grande sécheresse).
      • Protectorat Francais: Le 11 août 1863, une convention franco-khmer établit un protectorat de l’Empire français sur le Cambodge. Le petit royaume khmer, dont la civilisation rayonnait quelques siècles plutôt sur l’ensemble de la péninsule indochinoise, échappe grâce à la France à un dépècement par ses deux puissants voisins, le Siam (actuelle Thaïlande) et l’Annam (actuel Viêtnam).
      • Avril 75: les Khmers Rouges sont maitres de la capitale, faute de combattants. L’armée était faite de jeunes enfants venus du Nord (plus facile de les endoctriner). Soulagés par la fin des hostilités, les habitants acceuillent les revolutionnaires dans la liesse. Puis sous pretexte de bombardements americains imminents, en l’espace de 48h, les Khmers procedènt à l’evacuation totale de Phnom Penh. Dans la foulée, toutes les villes du Cambodge sont evacuées. Les Khmers Rouges haissent les signes d’intelligence. “Il vaut mieux tuer un innocent que de garder en vie un ennemi”. Ils tuèrent intellectuels, éthnicités Vietnamiene, Chinoise, Thai, et ont fait régner la terreur. Les moines ont aussi été massacrés. On estime que 3M de civils ont été tués pendant le génocide de 75 à 79.  Leur philosophie etait inspirée du Marxism et de la xenophobie.  Leur objectif était de construire une société agraire, sans classe sociale. Ils suprimèrent la monnaie, l’école, la propriété privée, les pratiques religieuses. De nos jours, une grande proportion du peuple souffre de maladies mentales, physiques et psychiques. Apres les KR, il y a eu (et toujours) un problème de terre car tout avait étée nationalisé (1st come, 1st serve)
      • Début de la déstabilisation des Khmers Rouges: En Décembre 1978, l’armée Vietnamienne envahit le Cambodge et chasse les Khmers Rouges de la capitale. Les KR sont infatigables et placent des mines dans les champs non pas pour tuer mais pour mutiler, pour empêcher les paysans de travailler…et donc de déstabiliser le nouveau régime. Aujourd’hui encore, 4 à 6 millions de mines paralisent le pays et représente la plus forte densité au monde. Le danger est d’autant plus grand pendant la saison des pluies.  11 ans d’occupation Vietnamienne: L’armée se retire en 1989, entre autre car l’URSS ne pouvaient plus les financer.
    • Religion:
      • Les moines bouddhistes ne peuvent pas cuisiner, ni pêcher. Du coup, chaque matin, ils parcourent leur village en quête de recevoir l’offrande de nourriture des locaux. Les moines bonzes sont totalement dépendants de la générosité continue des laïcs pour leur subsistance, ces derniers offrant ce qu’on nomme les “quatre nécessités” essentielles à la vie du moine, comprenant : les vêtements monastiques, le bol à aumônes pour la nourriture, le logement et les remèdes . Ce système, instauré par le Bouddha, permet d’entretenir le lien d’interdépendance entre les moines et la société. La Communauté bouddhiste connait rarement l’isolation que l’on peut constater dans de nombreuses traditions monastiques, en Orient comme en Occident.offrande
      • Au Cambodge, 2 religions cohabitent (hindouisme et bouddhisme), ce qui rend la compréhension plus difficile, car de nombreux temples (site d’Angkor) illustrent les 2. On pourrait dire que l’hindouisme explique la création du monde et le boudhisme, comment l’homme devrait se comporter. Cependant, contrairement à l’hindouisme qu’on peut retrouver en Inde, celui du Cambodge ne laisse pas place au système des Castes.
      • Il est mal vu que les femmes aillent seules à la Pagode.
      • Il y a le Grand et Petit Boudhisme. Le grand est moins stricte et se trouve en Chine, Japon et Vietnam.
      • Animisme: Au lieu d’appeler un médecin, on préfère changer le nom du patient pour tromper les esprits.
      • Le peuple ne comprend pas trop le côté philosophique du boudhisme et pense que c’est un Dieu.
      • Pour devenir Bonze, il faut faire une formation.
      • 1x par an, la porte de l’enfer s’ouvre – les croyants jettent de la nourriture pour les morts qui resuscitent et qui n’ont pas de famille.
      • Les croyants croient en la présence d’esprits et on trouve une maison des esprits et un drap dans les foyers. Le but de ces derniers et de se sentir protégé.
      • y aurait 5 Bouddahs: 1 en paix, mort en 600 av JC. qui n’est plus sur terre et qui aurait acquit la pleinitude absolue. Trois autres sont la pour protéger les croyants (Lokhesvorak). Le 5eme et dernier n’est pas encore arrivé. On pense qu’il sera encore plus pur que le premier bouddah.
    • Autres notes:
      • Les principaux secteurs de l’economie sont détenus par les Chinois ou les Vietnamiens.
      • Le riz se mange avec presque tous les plats, salés ou sucrés, et l’eau de riz sert à plein de chose.
      • Region truffée de mines donc peu de routes peuvent être construites.

      • Le nord a été le plus frappé par la guerre des KR.
      • L’essor économique n’a pas encore profité au chemin de fer du Cambodge et fait toujours du 20km/h.
      • Certains considèrent que le Cambodge est une colonie du Vietnam (Le Vietnam colonise un peu toute la région…).
      • Il n’y a pas / peu de temples au Vietnam car les Vietnamiens ne savaient pas les construire (influence Chinoise).
      • Le Laos est aussi influencé par le Vietnam et deviendra sans doute un jour le Vietnam.
      • On dit que les Moines sont neutres, mais ils votent…

 Notes sur la Thailande (Janvier 2017)

  • Visites et trajets:
    • Bangkok
      • Grand Palace
      • Drawn Temple
      • Wat Kalayanamit
      • Suthattepwararam Temple
    • Krabi
      • Je ne suis pas resté à Krabi, je n’ai que pris le bateau pour les iles.
    • Koh Phi Phi (Ile dans l’Ocean Indien)
      • Repos sur la plage
      • Réveillon du nouvel an (2017) sur la plage.dan
    • Koh Lanta (Ile dans l’Ocean Indien)
      • Tour de l’ile en velo
    • Viking Island (Ile dans l’Ocean Indien)
    • Phuket & alentours
      • Patong
      • Phuket
  • Anecdotes sympas ou moins sympas: 
    • Face cachée du pays:
      • Dans certaines régions, le tourisme a tué l’ecosystème des habitants. Ils préfèrent vivre du tourisme que de garder leurs activites traditionnelles, tout de suite moins rentables.
      • Un des plus grand taux de criminalité au monde.
      • Traffc d’organes, armes, prostitution et esclavage.
      • Corruption “vu comme un impot main à main”. Il faut payer sinon tout est long et compliqué. Cette corruption entraine des chantiers non terminés et moins de budget pour l’éducation.
      • Bangkok: ville de 8m d’habitants dont 3m qui vivent dans des bidonvilles.
      • Destination connue pour les voyageurs du sex.
      • Apparement la démocratie est finie et ce sont les militaires qui gouvernent en appliquant l’état d’urgence.
  • Notes historiques et culturelles:
    • Politique
      • D’après ce que j’ai compris, il y a 2 partis principaux: les Chemises Rouges (Population rurale) et Chemises Jaunes (Classe moyenne, èlite).
      • Jusqu’en 2010, les Chemises Rouges gagnaient les èlections, et en 2014, un coup d’ètat a ète organisè par les militaires.
      • Seuls les ètudiants continuent à manifester et veulent des élections libres. Cependant, le gouvernement n’accepte plus les critiques.
      • Les journalistes sont sous surveillances accrues et la presse est censurée.
      • Les etudiants veulent un retour a une société civile active et une démocratie.
      • A l’époque des Chemises Rouges, les paysans recevaient des subventions.
      • Après le Putch, de nombreux Chemises Rouges ont été assignés en résidence.
      • Le roi n’est qu’un figurant et est vénéré de toute critique (jusqu’à 30 ans d’emprisonnement).
      • Les Chemises Jaunes soutiennent le Roi.
      • La Junte investit 500m de $ en propagande monarchique. On trouve des affiches du roi partout.
    • Religion – bouddhisme:
      • Présence d’un maître spirituel et non d’un Dieu. Il n’y a pas de dogme et la religion ou la philosophie est basée sur des experiences. Le Bouddha montre juste le chemin de la pleinitude et du bonheur.
      • D’après ce que j’ai compris, il y a 3 éléments clés qui sont la manifestation de l’existence du bouddha, de son enseignement et de l’ordre des moines.
      • Le Bouddha disait à ses disciples avant son entrve: “Ne soyez pas tristes et affligés par ma disparition, tant que mon enseignement et l’ordre des moines existent, je suis toujours vivant en ce monde”.
      • Le mot “Bouddha” veut dire sagesse. C’est une personne complètement evéillée, une personne qui a atteint la perfection totale.
      • L’enseignement du Bouddha se base sur l’observation de la vie courante: La vie est souffrance puis sur la recherche de la cause profonde de cette souffrance; soit l’ignorance, sur son experience d’une vie bienheureuse sans souffrance; et enfin sur les méthodes pratiques pour mettre fin à ses souffrances qui sont la purification et la meditation.
      • La méthode du Bouddha est qu’il faut se purifier pour pouvoir se concentrer; il faut se concentrer pour pouvoir méditer et développer sa sagesse. Quand la sagesse est pleinement developpéee, il n’y aura pas de souffrance. C’est alors le vrai bonheur universel et non un bonheur relatif ou temporaire.
      • Pour le Bouddha, il y a 2 types de souffrances humaines:morale et physique.
      • La sagesse est la qualité la plus importante pour un Bouddhiste.
      • On appelle magie ou miracle tout phénomene inexplicable. Or d’après l’enseignement Bouddhiste, rien n’est inexplicable. En effet, les moines peuvent méditer pour trouver ou sinon espèrent la trouver un jour.
    • Autres notes:
      • La Thailand et les iles ont été connues grace au film “The Beach”.
      • Dans les iles principales, un impot de propreté est demandé aux touristes! Bonne idée.
      • Premier utilisateur au monde de Facebook.
      • Les Thailandais se consideraient comment les Seigneurs des eaux.
      • Population tellement douce et souriante.
      • Les maisons sont principalement sur des pilones a cause de la mousson et de la montée des eaux et aussi pour faire face à la chaleur.
      • Contrairement aux autres pays (Inde, Moyen Orient), c’est agréable de voir des femmes dans la rue.

Notes sur l’Inde (Decembre 2016)

  • Visites et trajets:
    • Delhi
      • Old Delhi (Marche d’epices…)
      • New Delhi
      • Fort Rouge (Red Fort): Forteresse d’architecture moghole datant du 17e siècle. Le lieu est inscrit depuis 2007 sur la liste du patrimoine mondial.
      • Porte de l’Inde: Monument aux morts, pour commémorer les soldats indiens dont ceux de l’Armée des Indes britanniques morts durant la Première Guerre mondiale et les guerres afghanes entre 1921 et 1931.
      • Rashtrapati Bhavan: Résidence officielle du président de l’Inde. Le bâtiment de 340 pièces a été construit de 1912 à 1929 pour le vice-roi des Indes pendant la colonisation britannique, lors du déplacement de la capitale coloniale de Calcutta à New Delhi.
      • Mosquee Jama Masjid: Dite aussi grande mosquée de Delhi, elle est la plus grande d’Inde, et peut accueillir 25 000 personnes. Construite entre 1644 et 1656  sous le règne de l’empereur moghol Shâh Jahân. Elle est revêtue de grès rouge.p1010786
    • Varanasi
      • Nous avons assisté aux ablutions rituelles des pèlerins dans le Gange (plus d’information plus bas).
      • Fort de Ramnagar et balade dans le village
      • Temple de Kashi Vishwanath: Dédié à Shiva, est l’un des plus célèbres temple hindouiste. Il se trouve à Varanasi, le lieu le plus sacré de l’hindouisme, situé dans l’État de l’Uttar Pradesh.
      • Promenade à bateau sur le Gange: Fleuve sacré par excellence, il prend sa source dans l’Himalaya. La Gangâ, rivière sacrée pour tous les hindous, considérée comme la “mère de l’Inde, est, dans la mythologie, descendue des cieux. Shiva aurait amorti le choc de ses flots avec sa tête”.p1010869
    • Agra
      • Taj Mahal:  Mausolée de marbre blanc construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam. Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l’architecture moghol. Le style combine des éléments architecturaux des architectures islamiques, iraniennes, ottomanes et indiennes.
      • Fort d’Agra: C’est le plus grand fort d’Inde. Il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.
      • Fatehpur Sikri.p1020311
    • Jaipur
      • Fort d’Amer: Construit au 16e siècle. Bonne représentation de l’architecture Hindouiste.
      • Hawa Mahal (Palais des Vents): Bâtiment construit au 18e siècle à Jaipur, capitale du Rajasthan. Il est considéré comme l’une des merveilles de l’architecture rajput. Les centaines de fenêtres et balcons (953, semble-t-il) qui ornent sa façade sur cinq étages sont construits de façon à permettre aux femmes du harem royal de voir à l’extérieur sans être vues en retour.
      • Jal Mahal: Palais situé au milieu du lac Man Sagar. Il sera bientot transformé en un hotel de luxe.
      • Fort de Nahargah: Situé sur la partie des monts Aravalli, qui domine la ville rose de Jaipur. La vue sur la ville depuis le fort est spectaculaire.p1020481
    • Pushkar
      • Promenade dans la vielle ville et visite de quelques temples. Grand lieu de pèlerinage pour l’hindouisme. La légende dit que les dieux lachèrent un cygne avec un lotus dans le bec. Il devait laisser tomber ce lotus à l’endroit où Brahma devait procéder à un yajna (rituel hindou). C’est à Pushkar qu’il fit tomber ce lotus. C’est pourquoi Pushkar est l’un des rares lieux en Inde où est consacré un temple au dieu Brahmâ.p1020622
    • Jodhpur
      • Promenade dans la vielle ville:  Surnommée la « ville bleue » car la plupart des maisons de la vieille ville sont peintes de cette couleur. Le bleu indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des brahmanes. Le bleu offre aussi l’avantage de protéger de la chaleur et de repousser les moustiques. Jodhpur est aussi appelée « la cité du soleil » en raison de l’exceptionnel ensoleillement dont elle jouit tout au long de l’année.
      • Fort de Mehrangarh: Surnommé le fort magnifique, il surplombe la ville du haut de ses 122 mètres. À l’intérieur de celui-ci se trouve un palais richement décoré et agrémenté de nombreuses cours.
      • Clock Tower.15726013_10154076981375671_176965461_o
    • Udaipur
      • City Palace: Complexe de plusieurs palais.
      • Promenade dans la vielle ville.p1020796
  • Anecdotes sympas ou moins sympas:
    • Apres avoir passé 3 semaines en Inde, je garde une impression mitigée de ce pays, et je ne comprends pas comment on peut tomber amoureux de cette nation ou vivent 17% de la population mondiale. J’ai eu la chance de voyager à travers toute l’Amerique du Sud en 2010, et j’ai donc deja été en contact avec un niveau de pauvreté qu’on ne connait pas en Europe, mais ce que l’on peut voir en Inde est d’un autre niveau. Alors que je trouverai plaisir à retourner dans les 19 pays que j’ai traversé avec ma moto depuis Septembre 2016, je peux admettre, avec confiance, que je ne souhaite pas retourner en Inde et voici quelques anecdotes qui expliquent mon choix:
      • Aucun signe de respect envers son voisin: Il n’y a pas besoin de faire le tour de l’Inde pour le voir, il suffit de passer quelques minutes à Delhi pour le voir et le vivre. Les gens urinent dans la rue, crachent par tout, jettent tout par terre et utilisent la rue comme leur poubelle. Sur la route, personne ne respecte les règles. Les gens se parlent mal entre eux et les riches ou moins riches meprisent les pauvres.
      • Aucune notion de service client et aucune ethique de travail: Cela peut se voir aussi bien dans les hotels qu’aux restaurants ou dans les lieux publics. Dans les hotels, le nivau de propreté est pire que le service minimum (et mes attentes restent très petites car vous savez bien que j’ai dormis dehors sur les trottoirs le mois dernier, et je me lavais avec 5 litres d’eau par jour), les draps ne sont pas toujours lavés, ou s’ils le sont, c’est avec l’eau du Gange par exemple. La plupart des factures etaient fausses et dès que l’on demandait quelque chose, on sentait dans leur regard qu’on les importunaient grandement. Même lorsque nous nous faisions plaisir et nous restions dans des hotels de “grande qualité” ou le prix d’une nuit coûtait aussi cher qu’en Europe, il n’était pas anormal de ne pas avoir d’eau chaude. Au restaurant, il était fréquent d’attendre 45 min pour…un Coca…Bref, j’ai plein d’anecdotes, mais encore une fois, je voyage très modestement depuis 4 mois donc je ne pense pas être si éxigeant que ça.
      • Nous sommes vus comme des porte monnaies ambulants et pris pour des cons: Alors que le pays devrait se réjouir d’avoir des touristes sur leur territoire, je trouve que les Indiens ne cherchent pas à nous impressionner. Bien au contraire, il trouve ça normal de nous imposer un prix d’entrée pour un fort non entretenu, qui non seulement coute plus cher que le billet pour visiter le Chateau de Versailles, mais qui coûte 28 fois plus cher que le prix payé par les locaux. Certes, personne ne nous a impose de visiter ces lieux mais bon…
      • Pays sale sans hygiène: Comme je l’ai dit précédemment, il n’y a aucune hygiène de vie et les trottoirs sont des porcheries. Non seulement, ils sont remplis d’excréments d’animaux (chiens, boeufs…) mais aussi d’humains. Il faut donc faire sans cesse attention à où l’on marche.
      • Chaos organisé et bruyant: Si vous cherchez à vous reposer pendant les vacances, ne faites pas la boucle que nous avons fait. Nous n’avons pas eu une seconde de silence en 2 semaines et meme la nuit.
      • Sites touristiques mal entretenus: Les sites sont tous payants et beaucoup ne sont pas du tout entretenus. Il n’est pas rare d’avoir plus de 4cm de poussière sur les objects ou des vitrines cassées sans rien dedans…a part des toiles d’araignées.
      • Sur taxes et prixs dérisoires pour les touristes: Si vous faites des  réservations d’hotels, ne vous fiez pas aux prixs indiqués sur les annonces. En general, il vous rajoute 29% de taxe. Certains hotels ne demandent rien, et d’autres plus. Ne vous imaginez pas qu’il y a une corrélation entre prix et service client. Certains hotels pas chers offraient un service de qualité, et des hotels de luxe n’avaient pas d’eau chaude…
      • Excès de bureaucratie: Qui pensait qu’il fallait etre contrôlé 6 fois avant d’aller voir un film au cinema? En effet, pour justifier la création d’emploi, les instituions (privées ou publiques) recrutent des “controleurs de billets”. Prenez votre mal en patience.
      • Grandes inegalités et grande pauvreté: Il faut arrêter de dire que l’Inde est la future grande puissance et qu’elle va doubler la Chine très prochainement. Peut être si l’on ne regarde que des indices économiques mais il semblerait que la richesse produite ne reste qu’entre les mains d’un tout petit pourcentage de la population (Comme partout…). Il reste un pourcentage énorme de la population qui ne sait ni lire ni écrire, ou qui vit avec moins d’un $ par jour…alors qu’une minorité de la population trouve ca légitime et acceptable de dépenser 75 millions de $ pour un mariage…et les journalistes se réjouissent de publier ça comme un bonne nouvelle sur les journaux nationaux. Le systême des Castes n’aide pas je vous l’accorde.
      • La religion est un grand business et est l’opium du peuple: On peut appliquer ce concept avec toutes les religions, mais j’ai trouvé ça choquant à tel point la religion est un business ici. Je ne cautionne pas du tout et c’est pour cela que très rapidement, j’ai arrêté de visiter des temples. Je ne trouve pas ça normal que les pretres Hindous vivent aisement et soient proprietaires d’une grande partie du capital immobilier en Inde et continuent à demander des sous aux pauvres intouchables…
      • Pas un sourrire en 2 semaines: Les Indiens ont un regard fatigué et triste, et usé par la dure vie qu’ils menent.p1020602
    • Notes historiques et culturelles:
      • Systeme de Castes:
        • Ce systême serait le plus vieux systême de stratification societale.
        • L’origine de ce systême vient directement de l’Hindouisme.
        • Les castes sont basées avant tout sur l’idéologie de l’inégalité des hommes et c’est l’essence même de la société indienne.On trouve au sommet de cette hiérarchie, les brahmanes (prêtres), suivis par les kshatriyas(guerriers) puis les vaishyas (commerçants) et enfin au bas de l’échelle sociale les sudra (le reste de la population sauf les intouchables). Les intouchables sont exclus du système des castes parce qu’ils exercent des métiers impurs et/ou dégradants comme le boucher ou la sage-femme qui sont en contact direct avec le sang. On y retrouve aussi dans cette catégorie d’exclus les mendiants, chasseurs, pêcheurs…
        • Il n’existe pas une caste mais plusieurs castes et chaque caste a besoin de l’autre pour se maintenir en vie. C’est cette interdépendance que l’on appelle un « système ». Cependant, il n’existe pas dans la réalité indienne, une caste de prêtres, une caste de guerriers etc mais il existe plutôt des castes de prêtres, des castes de guerriers, des castes de commerçants etc. c’est ce qu’on appelle les jati, c’est-à-dire des « espèces » comme il existe des espèces dans la vie végétale et animale, qu’on peut aussi définir par extension comme des sous-castes. Donc, en réalité, les indiens se définissent non pas, par rapport aux varna mais par rapport aux jati.
      • Hindouisme
        • Plus vielle religion.
        • 14% de la planete – 3ème religion apres le Christianisme et l’Islam.
        • Il n’y a pas de prophète ni de livre sacré, ni de père fondateur.
        • Certains considèrent l’Hindouisme comme un mode de vie et non une religion.
        • Les croyants pensent que toute espèce vivante a un dieu et une ame, qui est eternelle.
        • Les rituelles ne sont pas obligatoires.
        • Varanasi: C’est l’équivalent du Vatican ou de La Mecque pour les hindous. Ce plus grand lieu  sacré de l’hindouisme attire chaque année trois à quatre millions de pèlerins venus de toute l’Inde. Soit pour se livrer aux ablutions rituelles dans le Gange censées laver de tous les péchés accumulés dans leurs vies passées, soit pour mourir. Dans la croyance hindoue, mourir à Varanasi permet d’en finir avec le cycle des réincarnations (le samsara) et d’atteindre la moksha (l’équivalent du nirvana pour les bouddhistes).
        • Ablution a Varanasi (j’ai assisté à tout ca) C’est un rituel sacré et codifié qui demande à la famille une véritable participation. A noter que six catégories de personnes considérées comme sacrées ne sont pas incinérées mais directement remis au Gange. Il s’agit des nouveaux-nés, femmes enceintes, vaches, lépreux, sâdhus (saint homme) et les victimes de morsures de cobras. Tout commence par un bain dans le fleuve. On y plonge le corps du défunt drapé d’un linceul coloré et recouvert de fleurs puis on le laisse sécher. On prépare ensuite le bûcher de 200 kilos à 250 roupies le kilo (3,5€), une véritable fortune pour de nombreuses familles. Bon nombre d’entre elles n’arrivent d’ailleurs pas à se procurer la quantité de bois suffisante pour alimenter le feu pendant les trois heures que dure la crémation et sont donc obligées de rejeter des parties entières du corps du défunt dans le Gange. Pendant que le bûcher est mis en place, le fils aîné, l’oncle ou le frère du défunt doit se préparer d’une manière bien particulière car son rôle est très important et plutôt dur… Tout d’abord il doit s’habiller en blanc. Il rase ensuite ses cheveux, sa moustache et/ou sa barbe. Il ne peut garder qu’une toute petit mèche derrière le crâne. Puis, le corps est délicatement placé sur les bûches. Il entame alors cinq à dix tours autour du défunt en récitant des mantras (littéralement : « outils de protection de l’esprit »). Puis vient le moment le plus brutal pour nous Occidentaux. Le fils aîné fracasse le crâne du défunt à cinq reprises avec une hachette. Cet acte d’une violence inouïe a deux raisons. L’une, très spirituelle, est de permettre à l’âme de sortir du corps et de monter au ciel, l’autre, beaucoup plus pragmatique, faciliter la crémation du crâne. Ce qu’il reste du corps est enfin plongé dans le Gange où, rappelons-le, des dizaines de milliers d’Indiens se lavent et font leur lessive tous les matins. Un risque sanitaire dont beaucoup se moquent tant ils sont convaincus que les eaux du fleuve sacré les protègent de tout. Un paradoxe et un désastre qui résume à lui seul la complexité et la beauté de l’Inde.p1020063
      • Inegalites en Inde:
        • 400 000 millionaires
        • 3% payent des Impots
        • Pays le plus inegal du mondexx

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s